Au-delà de la psychothérapie : la réalisation du soi
Une conception élargie de la pratique thérapeutique

L’apport des pratiques transpersonnelles, des expériences intuitives, et l’ouverture à l’égard de cultures anciennes traditionnelles, a progressivement modifié notre regard porté sur l’être humain, l’énergie vivante, ou le phénomène de la conscience. L’être humain est de plus en plus pris en compte dans sa globalité, non seulement somatique, psychologique, relationnelle, mais aussi énergétique et spirituelle au sens non religieux du terme.

La psychothérapie tend à s’appuyer sur de nouveaux paradigmes, une nouvelle anthropologie au sens premier du terme, c’est-à-dire la conception que nous pouvons avoir de l’être humain. Nous pouvons envisager aujourd’hui, une conception élargie d’une pratique thérapeutique qui intègre la multiplicité des aspects de la conscience, et au-delà de la conscience elle-même, le vécu intérieur du mystère de la vie.

Pourtant, même si le processus tendant vers la réalisation de ce mystère de la vie peut être en partie guidé, il reste intime et unique pour celui qui choisit de s’y engager.

La réalisation du soi : un processus intime et unique

A travers le processus de psycho-réalisation, je propose un protocole qui peut être envisagé sous l’angle d’une psychothérapie totale pour ceux à qui ce protocole parle, leur permettant de s’appuyer sur une marche à suivre pour atteindre la sensation du vrai vivant en eux.

Mas il n’y a pas de bonne ou mauvaise méthode pour cheminer vers la réalisation du soi. Certains grands principes sont aujourd’hui reconnus par tous les grands courants métaphysiques, mais il n’y a de vérité que celle qui est expérimentée, vécue en soi, à travers une intégration personnelle de ces grands principes.
Toute technique peut marcher ou ne pas marcher…celui qui la vit en fait une bonne ou une mauvaise technique. Une méthode trop bien maitrisée peut engendrer une difficulté dans le mécanisme d’abandon, voire pas d’abandon du tout. Or la capacité à s’abandonner est indispensable, le fondement de la démarche pour la réalisation du soi.

Une démarche pour favoriser la réalisation du soi

La démarche de psycho-réalisation peut favoriser le processus intérieur, l’alchimie corporelle nécessaire au cheminement vers la réalisation du soi, si le mécanisme d’abandon est suffisamment intégré et l’observateur placé de plus en plus en profondeur au sein des noyaux du vivant en soi.

En effet, quand l’observateur est placé dans la paix profonde, issu de l’émanation du soi, une perception de joie profonde et d’amour survient, ainsi qu’une sensation d’unité. L’observateur devient alors conscient du mental, de l’émotionnel et du corps en tant qu’objets de conscience, en tant qu’expérience, mais reste en recul, n’y adhère plus et se transforme en pur témoin de la manifestation. Un mécanisme de transcendance très puissant commence alors à se produire, va s’intensifier progressivement, amenant le vécu d’une alchimie intérieure mystérieuse, simple surprenante, qu’il est impossible de décrire.

Le processus de transcendance amène un état de présence particulier, de silence intérieur, de gratitude, de transformation radicale de la vision de soi et du monde, de disparition progressive du « moi » et du rêve d’individualité tant prisé auparavant.

C’est un cheminement qui ne peut être réellement compris, seulement vécu intimement et corporellement.

© Tous droits réservés - Françoise Douillet - Psychothérapie intégrative et psycho-réalisation